Le Musée du Vivant, premier musée international sur l’écologie



Fondé en 2005, le Musée du Vivant occupe une place singulière dans le monde, puisqu’il s’agit du premier musée international sur l’écologie. Il traite, sur la longue durée (ses expositions partent souvent de la Préhistoire), des rapports des humains avec leur environnement. Il est un musée pluridisciplinaire en abordant les aspects scientifiques (les naturalistes voyageurs ou Ernst Haeckel qui invente le mot "écologie" en 1866 et John Muir créant les parcs nationaux), philosophiques (Rousseau ou Thoreau) et religieux (comme l’animisme), de vie quotidienne, politiques (les communautés anarchistes, naturistes ou le basculement de 1970 avec notamment une exceptionnelle collection d’affiches), culturels (avec des oeuvres d’Erro, Cueco, Speedy Graphito, plus de 500 dessins originaux de Cabu, des images d’Epinal...). Cabu a réalisé et offert son logo.







Ce musée bénéficie d’une forte légitimité, car la grande école d’agronomie AgroParisTech qui l’abrite est celle de René Dumont, pionnier de l’écologie (dont le musée a les objets personnels et les archives), et de René Dubos, à l’origine de la notion de développement durable. Il a développé ses fonds en constituant une collecte ciblée et en recueillant le fruit de dons importants. Il est également le lieu de mémoire de l’histoire de l’école dans toutes ses branches constitutives (avec un grand fonds photographique historique). Il abrite ainsi le Comité pour l’histoire d’AgroParisTech.

Les collections du Musée du Vivant sont très importantes et diverses. Elles résultent d’enseignements menés depuis 200 ans. Leur aspect pluridisciplinaire est bien sûr complété par celles exceptionnelles des bibliothèques anciennes et des archives (il est pôle associé de la Bibliothèque nationale de France pour les questions environnementales). Le musée du Vivant abrite le CIRE (Centre Interdisciplinaire de Recherches sur l’Ecologie). Des œuvres de sculpteurs, peintres, photographes, cinéastes, dessinateurs, architectes… côtoient des instruments scientifiques, des maquettes de machinisme agricole, des affiches, des photographies, des films, une xylothèque, des animaux naturalisés, des fossiles…
Ces collections sont vivantes. Elles sont valorisées par des spécialistes ou par la mémoire vive des donateurs. Elles servent pour ses propres expositions et sont aussi prêtées dans le monde, soit sous forme de reproductions, soit en pièces originales si les conditions de conservation conviennent. Elles peuvent également être reproduites pour des livres, des magazines, des sites Internet, des films… en s’adressant à notre Pôle images.

Le Musée du Vivant a réalisé un partenariat avec la Ligue de l’Enseignement, qui permet la diffusion massive d’expositions téléchargeables en ligne. Elles touchent des publics extrêmement importants (environ 500 000 personnes pour chacune).

L’Ecole des Gobelins a réaliser le site grand public pour le Musée du Vivant.

Conservatrice du Musée du Vivant : Aurélie UTZERI
Pour toute demande, écrivez-nous à : musee@agroparistech.fr