Le réseau des musées de l’Europe

Ce réseau amical de professionnels a été fondé en 2001 à Turin par la direction des musées de cette ville, la Haus der Geschichte à Bonn, le Deutsches Historisches Museum et le Musée des cultures européennes à Berlin, le Musée de l’Europe à Bruxelles, le Musée des civilisations de l’Europe et de la Méditerranée à Paris et Marseille.

Laurent Gervereau, alors président de l’Association internationale des musées d’histoire et du Conseil européen des musées d’histoire, en a accepté l’animation. Il s’agissait au départ de faire travailler ensemble plusieurs projets ou musées à vocation européenne suivant l’idée que le Musée de l’Europe, c’était le Réseau lui-même. Puis, ces projets se sont généralement arrêtés, car l’Europe n’était plus très à la mode politiquement avec la remontée des nationalismes. Pourtant, le Réseau a continué car le besoin d’échanges et de conception collective d’une histoire européenne liée à la fois aux histoires locales et nationales d’un côté et à l’histoire globale de l’autre, dans une vision d’histoire stratifiée, est de plus en plus nécessaire.

Ce réseau s’est alors développé, soit en intégrant des institutions spécialisées sur l’Europe comme le musée Jean Monnet (soutenu par le Parlement européen), soit en s’ouvrant à des organismes qui prennent en compte l’Europe et ses échanges tout en la pensant avec ses relations aux autres continents dans un monde multipolaire. C’est le cas, par exemple, du Musée de Londres, du Musée Gadagne à Lyon ou du Musée de Bretagne, du Musée d’Amsterdam ou de celui d’ethnographie à Neuchâtel, du Musée de la Croix rouge à Genève…

Chaque étape des réunions itinérantes annuelles permet des visites avec des professionnels, des études de cas, dans un Réseau qui vit aussi d’échanges informels entre ses membres. Rappelons les réunions au Musée Jean Monnet en France, à Dublin, à Vienne, en Estonie, à Florence et Sienne et celle projetée à Bilbao. Désormais, les difficultés financières de beaucoup de musées rendent difficiles les réunions à cause du financement des voyages. Ce Réseau fonctionne ainsi comme un lieu de contacts et d’échanges ouvert.

Pour tout renseignement ou pour proposer une rencontre et animer une page Facebook, contactez musee@agroparistech.fr